Rochas

 

Fils de Marie Joseph Eugène de Rochas d'Aiglun, juge au tribunal de Briançon, et de Félicité Camille Jayet, il est issu d'une famille notable de Gap, qui a donné des hommes de loi et un maire. Après des études au lycée de Grenoble, il entre à l'École polytechnique en 1857 et en sort officier du génie. Il prend sa retraite comme lieutenant-colonel en 1888. Il est nommé administrateur de l’École polytechnique et fait partie, en qualité de secrétaire, du comité de rédaction du Livre du centenaire. Il se retire à Grenoble où il meurt en 1914. Il possédait une résidence à l'Agnelas, près de Voiron.

 

Il a laissé de nombreux ouvrages d'érudition sur l'histoire militaire des Alpes et les fortifications. En particulier, il a publié la correspondance de Vauban. Vers la fin de sa vie, il s'est consacré à des études sur les phénomènes paranormaux : spiritismemagnétismehypnoselévitationréincarnation

 

 

LIVRES DE ALBERT DE ROCHAS 

Vies successives

Les frontieres de la science

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 27/05/2015